vendredi 17 août 2018

Journal de bord du 17/08/18

Ma chère tyrolienne

On se balance de branche en branche,
Avec le baudrier autour des hanches.

Avec les cris des enfants hurlant,
On monte, on grimpe, on escalade tout en riant.

De plus en plus haut, de plus en plus vite,
La tyrolienne nous entraîne et nos cœurs palpitent.

Amélie et Solyne


Le sable dans la face

Le char à voile, c'est super.
Seulement quand il y a du vent !
Mais, ça dégénère
Quand on a du sable dans les dents.

On commence à prendre de la vitesse
En tirant sur les cordes.
Mais, sans adresse,
Le groupe se transforme en hordes.

Les anim's nous dépassent
Tout en nous éclaboussant.
Et les enfants trépassent,
En riant !!!

Jalane et Marie

L'équipe Sainte Hélène (Amélie, Jalane, Marie, Solyne et Emilie)

Procession du 15 août

Mercredi 15 août, en l'honneur de la Sainte Vierge, nous avons fait une procession dans la colonie.

P1220393.JPG


Nous nous sommes rassemblés à l'entrée de la colonie autour d'une statue de Notre-Dame de France. Nous avons écouté et prié avec des textes du Pape François et entonné un chant à Marie.






P1220400.JPG


Puis nous nous sommes dirigés vers la deuxième station qui se trouvait derrière la dune, puis vers la troisième station, tout en récitant un Notre Père et des Je vous salue Marie et en suivant Notre-Dame de France.






P1220440.JPG

La quatrième station était la Chapelle, où nous avons adoré le Seigneur. Pendant ce temps, nous pouvions si nous le voulions, déposer un lumignon au pied de l’ostensoir, pour dire "OUI", comme Marie, pour suivre le Seigneur.

Sophie











jeudi 16 août 2018

Journal de bord du 16/08/18

Ma meilleure soirée : après la fin d’un repas bien garni, une veillée nous attendait, préparée par l’équipe d’animation. Nous devions deviner qui était qui, dans le jeu. Puis on nous donnait un thème et on devait trouver une chanson et l’interpréter. Par exemple, Disney : « hakuna matata ».

Au bivouac, l’équipe d’aide cuisine nous a concocté de bons petits plats, mais particulièrement les spaghettis à la carbonara. Le plat était composé de lardons, de crème fraiche et bien sûr de spaghettis ^_^ . Pour les accompagner, nous avions le choix entre du Coca ou de l’Ice Tea.

Mon jeu préféré était la gamelle car c’était très drôle. Voici la règle du jeu : un joueur shoote dans un ballon (la gamelle), le gardien de la gamelle court le chercher pendant ce temps là les autres partent se cacher. Quand le gardien est revenu au point de départ, il regarde partout autour de lui et appelle les joueurs qu’il aperçoit en les nommant et en les décrivant. Ces derniers vont alors en prison et ne peuvent être délivrés que par un autre joueur qui doit shooter à son tour dans la gamelle sans se faire repérer.

J’ai découvert le site du bivouac (dans un très grand jardin), le jeu la gamelle et ce que ça fait de ne pas être respecté par les autres pendant les jeux. J’étais dans l’équipe d’animation et les autres n’écoutaient pas et faisaient parfois n’importe quoi :( :-/ .

J’ai eu peur pendant la nuit car il y a eu plusieurs cris d’effroi. Un des colons a crié en pleine nuit pendant son sommeil « Non, non ! Pourquoi vous m’avez fait ça ? ». Un autre pendant la seconde nuit a aussi crié « Aaaaahhhhh… ».

Ce qui m’a le plus surpris, c’est quand nous sommes partis du bivouac, hier, pour aller à la messe à Challans. J’ai vu qu’on était déjà le 15 août ! Ca m’a beaucoup surpris car je me suis rendu compte que la colo passait très vite.
L’autre chose qui m’a surpris c’est qu’à la fin de la messe, il y a eu une procession Mariale et quand les hommes qui portaient la statue sont arrivés sur les marches, à la sortie de l’église, ils ont buté sur une marche. Il y a eu un gros « boum » et la statue de Marie a commencé à tomber. Heureusement, elle a été retenue par des personnes.

Amaury, Jan, Julien et Stan de l’équipe Saint Gaëtan

mercredi 15 août 2018

Homélie dimanche 12 août 2018

Homélie dimanche 12 août 2018 - Saint Jean de Monts

Le pain que je donnerai, c’est ma chair, donnée pour que le monde ait la vie (Jn 6, 51).
Chaque année, la colonie trouve son rythme dans la prière quotidienne et s’enracine, comme chaque baptisé par la célébration de la sainte Eucharistie, que nous découvrons un peu plus grâce aux catéchèses du pape François, le soir à la prière. Katorin aide à mieux comprendre ce si grand sacrement, qui nous donne Jésus, le Sauveur du monde.
J’entends l’un des animateurs me dire : je vis la colonie comme une retraite, c’est-à-dire un vrai désir de se laisser transformer par Jésus et son Esprit saint.
La prière nous prépare à recevoir Jésus, pour le suivre et le servir de tout notre cœur. Et cela dans un cadre de vacances, d’amitié, de jeux et de veillées ! Nous venons de vivre une journée autour des Fables de la Fontaine (1668-2018). Mais attention, une fable donne une morale, et l’Evangile permet de rencontrer Jésus !

F.jpg comme les foules, qui cherchent Jésus et qui l’écoutent. Mais aussi comme les foules qui murmurent contre Jésus : n’est-il le fils de Joseph. Nous connaissons bien son Père et sa Mère ! (Jn 6,43). Ah oui, ils connaissent Jésus ! et nous ?
Jésus les reprend, comme le ferait un animateur ou un directeur qui sent une contestation : ne récriminez pas… le murmure est une donnée biblique. Le peuple sorti d’Egypte, libéré de l’esclavage, murmure contre Moïse. Il regrette le passé… sans voir le but, la terre Promise, la Terre que Dieu donne. La foule cherche Jésus pour manger… Elle ne voit pas que Jésus est le Pain vivant, donné au monde pour nous unir à Lui et nous transformer.

A.jpg comme amour fou de Dieu pour les hommes. La folie de Dieu est de nous aimer, nous qui sommes si pécheurs, incapables de faire le bien. Dieu a tant aimé le monde qu’Il a donné son Fils. Pas seulement une fois, à Bethléem, mais encore par la prédication de Jésus, par l’offrande de sa vie au Calvaire, par la sainte Eucharistie. Père, en tes mains, je remets mon esprit… Voilà le cœur de la vie de Jésus, s’abandonner à son Père. Il est le Fils bien aimé et nous sommes depuis notre baptême appelés à nous abandonner comme Jésus. Il est beau de prier le soir aux Complies comme Jésus En tes mains, je remets mon Esprit !
Et sur la Croix, Jésus abandonnant sent le silence, la nuit : Pourquoi m’as-tu abandonné ? Mais écoutons aussi le Père nous dire : Mon enfant, pourquoi m’as-tu abandonné ? Pourquoi vis-tu si loin de moi ? Comme si je ne pouvais pas te guérir ?
A travers les sacrements, Jésus nous touche, nous guérit, nous transforme. Le chrétien vit de l’Esprit saint, de l’Esprit de Jésus Ressuscité en recevant les sacrements, en touchant Jésus, en se laissant saisir et brûler par l’Amour de Jésus.

B.jpg comme Bible. Quiconque a entendu le Père et reçu son enseignement vient à moi (Jn 6). Lire l’Evangile nous est familier à la colonie, nous écoutons bien ce que Dieu nous dit de Lui, comment Il agit pour nous. La Bible n’est pas un simple écrit, c’est Dieu qui se révèle et nous transforme note intelligence, notre action, nos pensées, notre prière. J’ai retenu ce conseil du pape François. La Parole du Seigneur entre par les oreilles, arrive au cœur et va dans les mains, dans les œuvres bonnes (AG 31/01/2018-7/02/2018).

L.jpg comme Le pain de vie ! Jésus est unique, l’unique, le vrai berger, le bon pasteur, la lumière du monde, le chemin, la vérité et la vie, la Résurrection. Comme chrétiens, nous sommes invités à ne pas négocier avec le Seigneur. IL est Dieu, notre Roi, le Maitre et Seigneur. Croire, c’est adhérer à la personne de Jésus ! Nous sommes à son service, pour la gloire de Dieu son Père et le salut du monde.


E.jpg comme Eucharistie. Jésus nous dit qu’Il est le pain vivant et vivifiant. Dieu est vivant, éternellement vivant… Vivant sans fin, car l’amour implique ce don sans retour ! Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel : si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement. Le pain que je donnerai, c’est ma chair, donnée pour la vie du monde.
Et Jésus se fait proche de nous, si proche de nous dans les sacrements et l’Eucharistie.

Père Jérôme

mardi 14 août 2018

Homélie dimanche 5 août 2018

Homélie 18ème dimanche Année B – Saint Jean de Monts, colonie 2018

Katorin_18-08-05__021_.JPGVous me cherchez… Moi, je suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim ; celui qui croit en moi n’aura jamais soif.
Ce matin, nous entendons des paroles importantes de Jésus, des paroles vivifiantes. Comme ces vacances que nous passons ensemble à Katorin. Katorin et vos animateurs sont là pour aider à découvrir l’Eucharistie, à travers le jeu et la vie en commun.
Un des buts de la colonie, c’est de nous faire aimer Jésus, pour devenir des Apôtres : fais que je rapproche de toi ceux qui s’approche de moi.
Mais pour cela, il faut connaitre Jésus, croire en Lui : chercher, venir, se nourrir.

Quand ils virent que Jésus n’était plus là. Ils ont vécu une belle expérience avec le Seigneur : la multiplication des pains.
Jésus disparaît. Un peu comme les disciples d’Emmaüs. C’est à la fraction du pain, c’est à dire avec l’Eucharistie, le pain de vie, qu’ils le reconnurent. Ils font l’expérience du manque de Dieu, de l’absence de Dieu.
C’est aussi ce qu’ont vécu Saint-Joseph et la Vierge Marie. Lorsque Jésus, à l’âge de 12 ans, monte au Temple avec eux. Alors que le pèlerinage est fini, Marie et saint Joseph rentrent à Nazareth, mais le jeune Jésus reste dans le Temple. Ses parents le cherchent dans la caravane. Ils doivent finalement retourner à Jérusalem. « Mon enfant, pourquoi, nous as-tu fait cela ? » (cf. Lc 2).

Sans le Christ, l’homme ne se comprend plus. Le monde devient sauvage. Le Christ est venu nous guérir, nous offrir le pardon.
Jésus éclaire les disciples et les foules. Ils sont désorientés et comme toujours Jésus les éduque. Ils le cherchent à cause du pain, non pas à cause de sa puissance divine et du signe. Les foules s’arrêtent au don et ne découvrent pas le donateur. Le grave péché, c’est de ne pas reconnaître celui qui est la source, mais de s’arrêter au don !
Je prends des exemples : un bon repas… comme chaque jour nous est préparé à la colonie : on trouve cela normal ou sommes-nous capables de remercier Marie-Annick, Christelle et Pascaline ?
Une belle veillée ou un grand jeu nous réjouissent : on est content d’avoir gagné ou pensez-vous à remercier les animateurs ?
Vous mangez dans de la vaisselle propre : c’est normal tout de même, ou avez-vous déjà remercié Louis, Grégoire et Louis Marie ?
Les sanitaires et le linge sont propres… un petit merci à Lyne sera forcément le bienvenu ! La prière et la messe sont de belles rencontres… c’est beau, super… mais il a fallu le travail des servants et de la personne qui a réalisé la Croix…
Voilà les petits détails de la vie qui enrichissent nos relations et qui nous permettent de former une belle communauté, autour de Jésus.

Jésus affirme donc dans l’Evangile qu’il est Dieu. Il est le Pain de vie. Je suis, c’est la définition de Dieu au buisson ardent, lorsque Moïse demande à Dieu de lui donner son nom. Vous connaissez l’épisode (cf Ex 3). Il est descendu du Ciel. Non pas le père Noël, mais Dieu qui vient vivre au milieu de nous. C’est quelque chose de tout à fait nouveau. Le Dieu et Père de Jésus Christ, notre DIEU, ne craint pas de venir se mélanger à nous. Il vient pour les pécheurs que nous sommes. Il est l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde.
Depuis le début de la colonie, nous avons repris le signe de la Croix. Signe de l’amour…
À ses parents, à chacun, Jésus dit aujourd’hui : Pourquoi me cherchez-vous ?
Chercher Jésus, venir à Lui en le reconnaissant comme Celui qui est notre pain de vie, notre source de joie. Sa vie offerte par Amour nous est donnée dans le sacrement de l’Eucharistie.

Père Jérôme

Journal de bord du 14-08-18

Amis, Amour du Christ, animaux, animateurs, ambiance
Une colonie, unité, unir

Réunions (pour les animateurs), repas délicieux, rangement avec le sourir
Energie (les enfants peuvent en avoir en quantité jusqu’au couché :-D ), Eucharistie, ensemble
Vélos pour les Goliath et pour Sophie pour venir nous prendre en photo dans la pinède ou sur la plage
On repart super joyeux
Images plein la tête
Remerciements aux animateurs, à Père Jérôme, Père Laurent, Hervé (le gardien), l’équipe technique, Rémi pour ses pansements. Et surtout, remerciements à Jésus de nous avoir tous rassemblés.

P1220367.JPG

Albin, Mathilde N, Servane, Mathieu (le grand) et Sophie

Journal de bord du 13-08-18

Dimanche matin, avant la messe, il se trouva que le café des sports eut lieu. Différents sports s’y présentaient :

  • Le tennis de table
  • Le baby-foot
  • Les raquettes de plage
  • La pétanque
  • Le Mölkky (quilles finlandaises)
  • La course en sac

P1220265.JPG
Nous nous sommes procurés un dé à 6 faces, que nous avons lancé pour savoir quel sport nous devions exécuter pour gagner (ou perdre :-/ ). Lors de la demie finale (au baby-foot) et de la finale (au tennis de table), une ambiance incroyable régnait dans les gradins pour encourager nos quatre champions.
Nos quatre grands sportifs étant sous le coup de l’émotion, ils sont restés bouche bée.
Eloi a terminé sur la plus haute marche du podium, suivi de Louise puis de Clotilde et enfin Gaëtan.


P1220271.JPGL’après-midi, on était une colonie de fourmis et on devait construire un tipi pour protéger du froid et de la pluie, le trésor qu’un paysan avait caché. Pour cela, il fallait faire des épreuves animées par des animaux, pour gagner : de la ficelle, du sable coloré, une règle, des drapeaux et une cheminée pour nous aider à construire le tipi. Il fallait prendre des bouts de bois, des pommes de pin pour le contour, des aiguilles de pin pour faire un tapis qui mène jusqu’au tipi. Une fois qu’on avait fini la construction, on devait déchiffrer des codes pour savoir où se trouvait le trésor.
On était cinq par équipe et donc dix équipes en tout. Dans l’équipe gagnante, il n’y avait que des filles (Amélie, Marie, Brunhilde, Mathilde R et Servane). Dans le coffre, il y avait un exemplaire de chaque lot : un bol avec un dessin d’une fable de la Fontaine, un jeu de cartes et un porte clés. L’équipe était très contente de gagner.

L’équipe Sainte Cécile (Anaïs, Clotilde, Louise, Manon, Mathilde N, Mathilde R, Servane et Sœur Gwladys)

dimanche 12 août 2018

Journal de bord du 12/08/18

Sophie.jpg

Lea.jpg

Amelie.jpg

Altina.jpg

Jade-Heloise.jpg


L'équipe Sainte Elisabeth (Altina, Jade-Héloïse, Léa et Amélie) et Sophie

samedi 11 août 2018

Journal de bord du 11/08/18

JDB_1.JPG






Hier matin, il y a eu la messe pour le départ du Père Laurent et aussi pour sa fête. C’est le Père Laurent qui l’a présidée. Pendant l’homélie, il a dit qu’il ne faut pas trop utiliser les réseaux sociaux parce que ce sont des faux contacts. Il vaut mieux sortir et se voir en vrai, comme nous le faisons ici à la colonie.
















JDB_2.JPG

L’après-midi, nous sommes allés au tir à l’arc. Quand nous sommes arrivés, Sandrine (l’animatrice) nous a mis des protèges bras. Elle nous a donné un carquois avec 4 flèches et un arc suivant notre taille, puis nous a expliqué les règles de sécurité. Nous nous sommes entraînés sur des cibles blanches et après nous avons fait un « 1000 Bornes ». Il fallait viser les kilomètres, le feu vert, la roue de secours (si on avait crevé), l’essence (si on était en panne). Si on était limité à 50 km/h, il fallait encore tirer dans le feu vert. C’était trop bien le tir à l’arc.
Comme nous avons été sages et attentifs, Sandrine nous a donné un Pitch à chacun en goûter.




JDB_3.JPG







La veillée était un conte sur Barbe Noire, accompagné par de la musique. Nous étions tous allongés dans un dortoir, sur des matelas. Barbe Noire nous a appris la danse des pirates. Un jour, il a été invité par le gouverneur à un bal, mais il ne se sentait pas du tout à sa place, car il n'était pas dans son monde. Sur son bateau, son équipage a été envoûté par le chant des sirènes puis ils l'ont tous abandonné. Du coup, Barbe Noire ne sachant pas naviguer, il s'est échoué sur un banc de sable. Il a tué Barbe Rousse. Pour lui, un pirate boit du rhum (avec modération ;-) ), se bat, pille des navires. Comme il n’était pas très beau, il devait séduire les filles avec son argent. Nous avons aimé le moment où Barbe Noire meurt d’une crise cardiaque en se battant avec son sabre.











Nous profitons du journal de bord, pour souhaiter une joyeuse fête aux Claire ^_^ !

L'équipe Saint Matthieu (Albin, Anselme, Augustin, Eloi, Gaëtan, Joseph, Lenny, Louis et Cyrille)

vendredi 10 août 2018

Journal de bord du 10/08/18

Quel moment de la journée d’hier aimerais-tu revivre ?
Le moment que j’aimerais revivre : est dans les environs de midi, des pommes de terre en forme de bâtonnets cuits dans de l’huile, des fruits de mer ou du porc en grosses rondelles pour ceux qui n’aiment pas les fruits de mer.
Maxime

Qu’est-ce qui t’a rendu le plus heureux hier ?
Ce qui m’a rendu le plus heureux hier est le jeu dans la pinède car le jeu était bien fait, bien expliqué. Le jeu consistait à ramener le plus d’unités. On pouvait ramener des unités en attrapant la vie d’une personne ou en faisant passer des bouchons en liège de El Turko à El Mexico. Si on ramenait une vie et qu’on faisait passer un bouchon de liège, cela faisait une paire, ce qui équivalait à 10 unités.
Jules

Quel jeu as-tu préféré hier ?
Le jeu que j’ai préféré est bien évidemment la baignade. Le but : couler tous les animateurs et enfants. J’ai coulé tout le monde sauf Louis G.
Mathieu

Quel chant, quel mot as-tu retenu de la prière d’hier ?
Le chant que j’ai retenu de la prière d’hier c’est « Élevons les mains, chantons le Seigneur », car il faut faire des gestes avec les mains et avec les jambes.
Altrim

Quel plat as-tu préféré hier ?
Mon plat préféré de jeudi 9 août c’était celui du midi. Nous avons mangé des moules-frites, avec de la crème, du persil… C’était trop bon.
Grégoire

Qu’as-tu découvert durant la journée d’hier ?
Hier, j’ai découvert un plat : la salade cubaine. Dedans, il y avait de la salade verte, des lardons, du riz, des poivrons, des tomates et du concombre.
Théophile

L’équipe Saint Laurent (Altrim, Grégoire, Jules, Mathieu, Maxime, Théophile et Pierre-Louis)

jeudi 9 août 2018

Journal de bord du 09/08/18

Leane.jpg

Marine.jpg

Marine_2.jpg

Margaux.jpg

Constance.jpg

Justine_et_soeur_J-Mariette.jpg

Louann.jpg
Mathilde_P.jpg




























Brunhilde.jpg
L'équipe Sainte Joséphine Bakhita (Brunhilde, Constance, Justine, Léane, Louann, Margaux, Mathilde P et Sœur Jeanne-Mariette) et Marine

mercredi 8 août 2018

Journal de bord du 08/08/18

Journée au Logis de la Chabotterie et à l'Historial de la Vendée


Emilie.jpg

Solyne.jpg

Armoiries_-_Solyne.jpg
Armoiries_-_Jalane.jpg

Marie.jpg

Armoiries_-_Marie.jpg
Armoiries_-_Sophie.jpg

Jalane.jpg Amelie.jpg





























Voici quelques questions auxquelles nous devions répondre lors de la visite de l'Historial :

  • Quel est l'ancien nom de la Vendée ?
  • Que signifie "mégalithe" ?
  • Qu'est-ce qu'un umbo ?
  • Pourquoi les portails et l'intérieur des églises étaient sculptés et peints ?
  • Qui est Aliénor d'Aquitaine ?

Merci Cyrille, Grégoire et Pierre-Louis d'avoir préparé ce questionnaire.

L'équipe Sainte Hélène (Amélie, Jalane, Marie, Solyne et Emilie)

mardi 7 août 2018

Journal de bord du 07/08/18

Scan0002.jpg

L'équipe Saint Martin (Alexandre, Augustin L, Clément, Edouard, Gabriel, Lancelot, Sloan, Tancrède et Bertrand)

lundi 6 août 2018

Journal de bord du 06/08/18

Recette pour un bon dimanche



Ingrédients :

  • 1 messe
  • de la brioche
  • 21 Goliath surexcités
  • 30 Samuel
  • 1 apéro
  • 1 grand jeu
  • 1 baignade
  • 1 prêtre
  • des paroissiens
  • Différents assaisonnements



Préparation :
Commencer à déguster la bonne brioche dès le matin.
Dans la nouvelle chapelle Sainte Thérèse, mélanger les Goliath et les Samuel pour obtenir une belle messe sur un lit de Servants d’autel et de Marthe et Marie, avec une pépite de prêtre. Saupoudrer de quelques paroissiens.
Lorsque le mélange est reposé, ajouter une série de photos avec un zeste d’apéro.
Laisser cuire 1h30 dans la pinède à 35-40°C.
Le plat bien chaud peut être assaisonné d’un cow-boy, d’hommes de Cro-Magnon, d’un templier et d’un savant fou allemand.
Épicer le tout avec de la poudre de Maya et de Viking.
Dégustation possible sur la Lune ou au bord de l’agréable mer fraîche.

Remarque : une trentaine de minutes de baignade permet un rafraîchissement de l’esprit, du corps après une longue et superbe journée et une longue cuisson sous un soleil de plomb.

L’équipe Saint Gaëtan (Amaury, Benoît, Corentin, Jan Gérard, Julien, Stan, Vianney et Louis)

dimanche 5 août 2018

Les photos officielles 2018

Bonjour à chacun,
Voici les photos que vous attendez tous, celles des différentes équipes de la colonie 2018 !!!

Colonie Katorin 2018 :

Katorin_2018.JPG

Les Samuel :

Samuel.JPG

L’équipe Sainte Cécile

Equipe_Sainte_Cecile.JPG

L’équipe Sainte Joséphine Bakhita

Equipe_Sainte_Josephine_Bakhita.JPG

L’équipe Saint Matthieu

Equipe_Saint_Matthieu.JPG

L’équipe Saint Martin

Equipe_Saint_Martin.JPG


Les Goliath :

Goliath.JPG

L’équipe Sainte Hélène

Equipe_Sainte_Helene.JPG

L’équipe Sainte Elisabeth

Equipe_Sainte_Elisabeth.JPG

L’équipe Saint Gaëtan

Equipe_Saint_Gaetan.JPG

L’équipe Saint Laurent

Equipe_Saint_Laurent.JPG

L’équipe d’animation :

Anim_2.JPG

L’équipe technique

Technique.JPG

Journal de bord du 05/08/18

Servane.jpg

Servane

Comme petite activité, j’ai fait un mouton et en quelque sorte des lasagnes avec du coton et de la colle. C’était drôle car il n’y avait que le clan Madiot !
Le petit jeu du matin a été de choisir un espion dans son équipe, le décrire avec 10 indices et les cacher dans sa base. Ensuite choisir 5-6 agents secrets pour aller dans les autres bases pour trouver les papiers cachés et à la fin trouver l’espion des équipes adverses. Il y avait aussi des policiers pour protéger la base.
Clotilde

Hier, pendant le temps calme nous nous sommes bien reposés et il y a eu une vente de bonbons. J’ai bien aimé.
Pendant le temps libre, après les douches, nous avons joué dans les dunes de sable, puis nous avons répété notre pièce de théâtre car la semaine prochaine, nous la jouerons devant tout le monde. La pièce de théâtre est sur le corbeau et le renard, parce que notre équipe Sainte Cécile a ce nom. C’est super les temps libres !
Anaïs

Dans la pinède, on a fait un jeu où il y avait 2 équipes. On avait des cartes représentant notre grade. Le plus puissant était le sorcier, on devait l’attraper pour gagner. En dessous, le colonel, le lieutenant, les 2 agents secrets et les soldats. On avait des queues en foulard pour représenter notre vie. Si on se faisait attraper, on devait retourner à la base de celui qui nous a attrapés. Là, on comptait les points suivant notre carte :
Sorcier = gagné !
Colonel = 5 points
Lieutenant = 3 points
Agent secret = 2 points
Soldat = 1 point
Lors de la baignade, l’eau était très froide par rapport à l’air, donc on a dû rentrer doucement et ne pas mettre la tête sous l’eau. Il y avait des algues au bord, ensuite ça allait. On a trouvé une moule.
Manon

Hier midi, on a mangé du taboulé et du rôti de porc froid. Et le soir après la soupe, on a mangé une salade paysanne : lardons, croûtons de pain, œufs durs, pommes de terre, salade verte, emmental et de la sauce. Salade_paysanne.jpg En dessert : un entremet avec des cigarettes russes. C’était trop bon !!!
Mathilde N.

Hier, dans la pinède nous avons participé au jeu de Sœur Gwladys qui consistait à attraper le sorcier de l’équipe adverse. Il y avait 2 équipes et dans chacune : 1 sorcier, 2 colonels, 2 lieutenants et tous les autres étaient soldats. Nous avions chacun un foulard et seule l’autre équipe pouvait l’attraper. Quand le sorcier s’était fait attraper, le jeu s’arrêtait. C’était très bien, mais il faisait un peu chaud. Ensuite, nous sommes allés à la baignade, l’eau était très bonne et nous nous sommes bien amusés.
Louise

Le matin j’ai fait un mouton, mais c’était nul car certain on fait du bazar.
Lors de la veillée, on était en équipe et on a mimé des personnages en action. Par exemple un chat qui vole, un dragon dans un bateau… C’était très drôle.
Mathilde R.

Scan0001.jpg
L’équipe Sainte Cécile (Anaïs, Clotilde, Louise, Manon, Mathilde R, Mathilde N, Servane et Sœur Gwladys)

samedi 4 août 2018

Petit point météo

Compte tenu de la chaleur, nous décalons un peu les horaires pour profiter du frais de la maison et la baignade dans une eau modérée s’en trouve plus agréable.
Père Jérôme

P1200843.JPG

UQAM1709.jpg

Journal de bord du 04/08/18

Ô placages divins dans le sable,
Le boulet Bibendum nous devions ramener dans notre camp.
Amélie, merci pour ce jeu remarquable !
Ensuite, Pulco et grenadine nous attendaient : rafraîchissant.

Puy du Fou, nous t’avons rejoint le soir,
Afin de contempler ton magnifique spectacle.
Nous avons attendu qu’il fasse noir,
Pour voir les décors et les obstacles.

Ola, nous n’avons pas réussi à te lancer :(
Heureusement le petit Jacques Maupilier est arrivé
Pour nous raconter l’histoire de la Vendée :
Du moyen-age puis François Ier
Jusqu'à la seconde guerre mondiale, les exilés
Sans oublier les guerres de Vendée.

Spectacle grandiose en plein air,
Réalisé avec des bénévoles volontaires.
A la fin, on avait tous l’air d’être heureux,
Explosions, feux d’artifices, on en a eu plein les oreilles et les yeux.

L'équipe Sainte Elisabeth (Altina, Jade-Héloïse, Julie-Marie, Léa et Amélie)

vendredi 3 août 2018

Journal de bord du 03/08/18

Soucoupes volantes, animaux pliés, bateaux/radeaux, fleurs, en activités manuelles
Anniversaire de Tancrède = gâteau au chocolat en dessert :-D
Intervention, le matin, chez les Egyptiens : il fallait capturer les Hébreux avec nos cavaliers
Nous devions trouver de l’or dans des mines cachées dans la pinède
Temps calme et cinéma : Happy feet

Menu : poulet, haricots verts et champignons : c'était super bon
Après la baignade, on rentre : douche puis infirmerie pour soigner les blessures de guerre
Temps libre : ping-pong, baby-foot et foot
Temps de prière : apprentissage d’un nouveau chant « En paix, Seigneur, je m’endors »
Haribo partagés pendant le temps calme
Intervention brossage de dents
Exercice incendie, le matin pendant les activités manuelles : tout le monde est bien arrivé au point de rassemblement
Un jeu de petits chevaux pour la veillée

L’équipe Saint Matthieu (Albin, Anselme, Augustin T, Eloi, Gaëtan, Joseph, Lenny, Louis et Cyrille)

jeudi 2 août 2018

Journal de bord du 02/08/18

Grille_JDB_02-08-18.jpg

Horizontal
2. Au 421, il était le plus fort. C’est aussi l’époux de la marquise.
6. Le nom de notre équipe !
7. Moment durant lequel, nous pouvons couler tout le monde, en particulier les animateurs.
8. Fille de la Reine Mercy (ou d'une autre reine).
10. Soirée casino au château de Mercy où il fallait acheter des titres de noblesse.
11. Lieu où la princesse Mercy invite marquises et marquis pour des bals.

Vertical
1. Image que chacun a ajoutée sur la Croix de St François d’Assise, lors de la prière du soir. On en trouve sur la plage.
3. Ma devise est : un pour tous, tous pour un.
4. Température de l’eau du à un problème de réglage de chaudière apportant quelques soucis lors de notre décrassage.
5. Jeu sur la plage ressemblant au baseball, mais avec une raquette et une balle en mousse. Sans oublier les bourrasques de vent à 299 km/h.
9. Dessert très froid à la vanille ou vanille/fraise et qui fait mal aux dents.
10. Le groupe 2 s’est perdu avec ce véhicule et parfois il nous fait perdre les pédales (au propre et au figuré).

L’équipe Saint Laurent (Altrim, Grégoire, Jules, Mathieu, Maxime, Théophile et Pierre-Louis)

Commentaires sur le site Internet

Bonjour à tous,
Lorsque vous faites un commentaire sur le blog, celui-ci ne s'affiche pas tout de suite ;(' . Il doit d'abord être validé et mis en ligne par le webmaster/administrateur.

Ils sont lus régulièrement, mais je ne suis pas toujours derrière l'ordinateur sinon, il y aurait moins de photos ;-) .

Les enfants n'ont pas accès au site Internet, mais tous les jours, les nouveaux commentaires sont affichés et les enfants et animateurs les attendent avec impatience.

P1200279.JPG

P1200283.JPG

mercredi 1 août 2018

Journal de bord du 01/08/18

Bonjour,
Aujourd'hui pour le journal de bord, chacune devait lancer un dé et expliquer un moment de la journée de la veille en fonction de la face sur laquelle elle tombait. Il y avait :


Services, temps calme ou temps libre

Justine.jpg





Margaux.jpg


Prière

Soeur_Jeanne-Mariette.jpg


Les repas

Leane.jpg



Louann.jpg


Activités manuelles-petits jeux du matin

Constance.jpg


Grand jeu de l'après-midi ou la baignade

Brunhilde.jpg

La veillée

Mathilde_P.jpg

L'équipe Sainte Joséphine Bakhita (Brunhilde, Constance, Justine, Léane, Louann, Margaux, Mathilde P et Soeur Jeanne-Mariette)

Homélie de la messe d'ouverture de la colonie Katorin 2018

ÉVANGILE : « Le royaume des Cieux est comparable à une graine de moutarde, si bien que les oiseaux du ciel font leurs nids dans ses branches » (Mt 13, 31-35)

Homélie d'ouverture de la colonie 30 juillet 2018

Saint Jean de Monts

« C’est la plus petite de toutes les semences, mais, quand elle a poussé, elle dépasse les autres plantes potagères et devient un arbre»
Qui est cette semence, ce grain qui est tout petit et qui devient un arbre si grand, une plante si belle, un soutien pour les oiseaux ?
C’est Jésus… Jésus parle de Lui dans la parabole. Il est le royaume de Dieu, il est Dieu qui règne sur nous, en nous.
Il est la petite semence qui va naître, inconnu à Bethléem. Il sera ignoré de ses contemporains. On le connait, mais humainement. C’est le fils du charpentier. On dira même de Jésus : « Il a perdu la tête », et Jésus ne peut pas faire de miracle.
Il vivra à Nazareth avec Saint Joseph et la sainte Vierge Marie, dans la prière, la vie familiale, le travail de charpentier.
Nous prierons souvent Notre Dame, la Mère de Jésus. Elle nous le fait connaitre. Marie nous montre son Fils, le Fils de Dieu.

Et parce que le message de Jésus sera brouillé (cela arrive aussi avec nos paraboles), sera incompris, sera même refusé ou déformé (certains le mettent à l’épreuve), Jésus sera arrêté, trahi, abandonné et va mourir sur la Croix.
Voilà le grand arbre que tous les hommes connaissent et reconnaissent.

Quand on voit une croix, cela nous rappelle l’amour de Jésus pour son Père et pour chacun de nous. C’est pourquoi nous allons (ré)apprendre à faire le signe de croix avec respect, avec amour, avec foi ! Regardez tel ou tel animateur. Et vous verrez que le signe de croix est une vraie prière. Je pourrai vous montrer une vidéo du pape François se moquant un peu des gens qui font le signe de la croix trop vite…
Nous allons découvrir tout au long de la colonie cette grande croix de saint François. En fait, cette croix était dans une petite chapelle à Assise, la chapelle saint Damien. Un jour, François priait. Il entend une voix venant du crucifix : « Répare mon Eglise qui tombe en ruine ».
François comprend, comme dans l’Évangile, matériellement, humainement. Il va rebâtir la chapelle avec quelques compagnons. Mais il va progressivement découvrir que le Seigneur – c’est Lui, Jésus, qui lui parlait- voulait que François travaille à faire grandir l’amour de Dieu, à instaurer le Règne de Dieu. A découvrir toujours plus l’amour de Jésus qui a donné sa vie.
Oui, Jésus est la petite semence, Jésus est le grain de blé qui se donne en nourriture dans la sainte Eucharistie.

A Katorin, nous voulons vivre la messe encore plus proches de Jésus. Certains viendront en semaine, puiser à l’amour de Jésus. Nous découvrirons, chaque soir, avec le Pape François, un peu plus cette si grande prière.
Le saint Curé d’Ars disait : Toutes les bonnes œuvres réunies n'équivalent pas au saint Sacrifice de la Messe, parce qu'elles sont les œuvres des hommes, et la Messe est l’œuvre de Dieu. Le martyre n'est rien en comparaison : c'est le sacrifice que l'homme fait à Dieu de sa vie ; la Messe est le Sacrifice que Dieu fait à l'homme de son Corps et de son Sang.

A chaque messe, en semaine comme le dimanche, 2 d’entre vous apporteront les offrandes, le pain et le vin qui vont devenir le Corps et le Sang de Jésus. Chacun pourra alors entendre, comme saint François autrefois, Jésus dire : « Si tu m’aimes, que fais-tu pour moi ? répare mon Eglise !
Cette procession manifeste notre désir d’être changés par Jésus, par la puissance de son amour. Nous participons à sa victoire sur le péché. Voilà le grand arbre sur lequel nous pouvons nous abriter, nous reposer, pour aimer Jésus et le faire aimer. « Si tu m’aimes, que fais-tu pour moi ? répare mon Eglise !

Père Jérôme

mardi 31 juillet 2018

Journal de bord du 31/07/18

Partis de Louviers, dans le bus, nous avons chanté, nous avons joué aux cartes, au jeu des 7 familles.
Les animateurs Samuel, nous ont préparé un jeu sur les fables de la Fontaine. Chaque colon avait une question et/ou une réponse et devait retrouver son binôme. Ca nous permettait de découvrir notre équipe de vie quotidienne.
Sur une aire de repos, nous avons mangé puis fait une pause technique. Après c’était sieste dans le bus pour les plus fatigués. Ensuite nous devions griser un coloriage magique avec les numéros qui correspondaient aux réponses (du matin). La forme de l’animal nous permettait de savoir qui allait être notre animateur.
Arrivés à la colo, un bon goûter nous attendait, puis découverte des chambres.
A la messe nous avons aimé les chants. Nous y avons découvert la Croix devant laquelle St François d’Assise priait. Pour le moment elle est vide. Chaque jour, nous ajouterons un morceau afin qu’elle soit reconstituée à la fin de la colonie. Ensuite nous sommes allés prendre notre douche, puis nous avons dégusté une croziflette.

L’équipe Sainte Hélène (Amélie, Jalane, Marie, Solyne et Émilie)

lundi 30 juillet 2018

Bien arrivés !!!

Nous voilà arrivés sans encombre à St Jean de Monts.
Après une bonne brioche, les enfants et animateurs sont en train de s'installer dans les dortoirs. Puis ce sera l'heure de la messe, du dîner et de la première veillée.
Il faudra patienter jusqu'à demain et le temps d'activité "journal de bord" avec les enfants pour qu'ils vous racontent plus en détail ce qu'ils ont fait aujourd'hui.


En attendant, voilà quelques réactions à chaud sur la journée.

Du côté des parents sur le parking de Louviers à quelques minutes du départ :

Les enfants étaient partants, levés de bonheur et de bonne humeur. Les sacs étaient prêts depuis plusieurs jours. Famille M.

Bonne colonie à tous ! Famille B

Surprenant l’heure à laquelle tout le monde est arrivé. Famille P

Très contente pour les enfants. Ils vont bien s’amuser et être bien pris en charge. Famille V



Du côté des enfants et animateurs durant le trajet :

Au début, je n’avais pas trop envie de venir, puis j’ai regardé les photos. Elles étaient trop cool : plein d’activités manuelles, la plage, le ping-pong… Mon grand frère qui a déjà fait la colo m’avait dit que c’était super : le Puy du Fou, la pinède… (Edouard)

Un peu déçu que mon cousin ne revienne pas cette année, mais je retrouve un copain. C’est cool les jeux dans la pinède, les baignades. (Gabriel)

C’est ma première colonie Katorin. Une copine d’école m’en a parlé. Je lui ai fait confiance. (Julie-Marie)

C’est bien les enfants sont sages ! (Emilie, animatrice)

Ca fait bizarre de revenir après 4 années, mais je suis heureuse. (Amélie, animatrice)

Livrets de prière

Chers parents, chers amis,
Soyez les bienvenus sur le blog Katorin pour l’édition 2018 de la colonie.
Pour suivre nos temps de prière, prier avec nous et pour nous, voici le livret spirituel des enfants et celui spécifique aux animateurs.
Nous célèbrerons notre première messe en fin d'après-midi.
En union de prière.

Livret enfants

Livret_enfant_2018.jpg











Livret_enfants_2018.pdf
Page de garde livret enfants 2018.pdf













Livret animateurs

Livret_animateur_2018.jpg











Livret_animateurs_2018.pdf
Page de garde livret animateurs 2018.pdf