Ma meilleure soirée : après la fin d’un repas bien garni, une veillée nous attendait, préparée par l’équipe d’animation. Nous devions deviner qui était qui, dans le jeu. Puis on nous donnait un thème et on devait trouver une chanson et l’interpréter. Par exemple, Disney : « hakuna matata ».

Au bivouac, l’équipe d’aide cuisine nous a concocté de bons petits plats, mais particulièrement les spaghettis à la carbonara. Le plat était composé de lardons, de crème fraiche et bien sûr de spaghettis ^_^ . Pour les accompagner, nous avions le choix entre du Coca ou de l’Ice Tea.

Mon jeu préféré était la gamelle car c’était très drôle. Voici la règle du jeu : un joueur shoote dans un ballon (la gamelle), le gardien de la gamelle court le chercher pendant ce temps là les autres partent se cacher. Quand le gardien est revenu au point de départ, il regarde partout autour de lui et appelle les joueurs qu’il aperçoit en les nommant et en les décrivant. Ces derniers vont alors en prison et ne peuvent être délivrés que par un autre joueur qui doit shooter à son tour dans la gamelle sans se faire repérer.

J’ai découvert le site du bivouac (dans un très grand jardin), le jeu la gamelle et ce que ça fait de ne pas être respecté par les autres pendant les jeux. J’étais dans l’équipe d’animation et les autres n’écoutaient pas et faisaient parfois n’importe quoi :( :-/ .

J’ai eu peur pendant la nuit car il y a eu plusieurs cris d’effroi. Un des colons a crié en pleine nuit pendant son sommeil « Non, non ! Pourquoi vous m’avez fait ça ? ». Un autre pendant la seconde nuit a aussi crié « Aaaaahhhhh… ».

Ce qui m’a le plus surpris, c’est quand nous sommes partis du bivouac, hier, pour aller à la messe à Challans. J’ai vu qu’on était déjà le 15 août ! Ca m’a beaucoup surpris car je me suis rendu compte que la colo passait très vite.
L’autre chose qui m’a surpris c’est qu’à la fin de la messe, il y a eu une procession Mariale et quand les hommes qui portaient la statue sont arrivés sur les marches, à la sortie de l’église, ils ont buté sur une marche. Il y a eu un gros « boum » et la statue de Marie a commencé à tomber. Heureusement, elle a été retenue par des personnes.

Amaury, Jan, Julien et Stan de l’équipe Saint Gaëtan