Bonjour à tous, Quelques colons vous racontent les quelques jours du bivouac :
''Jour 1 :
Nous sommes partis le 14 août en vélo à Soullans pour notre premier lieu de bivouac. Dès que nous sommes arrivés, nous avons monté les tentes et fait un jeu de Wandrille qui s’appelle le « couloir ». Dès le premier jour, il a plu donc c’était compliqué et déjà fatigant. La tente des filles a fuit en plus de cela il y a eu une douche à l’eau froide !
Jour 2
On s’est réveillé mouillé. Anaïs et Margaux ont dormi dans la tente de secours tellement que leur compartiment était plein d’eau. Pour les garçons, tout va bien tous ont bien ils ont dormi tranquillement dans une tente au sec. Après avoir démonté les tentes, nous sommes partis pour Coëx. Nous sommes arrivés à notre deuxième lieu de bivouac. C’est un lieu très joli ! Pour le deuxième jour, il faisait plutôt doux, on était tous heureux. J’ai oublié de dire qu’avant d’arriver nous nous sommes arrêter pour la messe de l’Assomption en plein air. Il y avait un groupe que faisait la messe donc c’était vraiment bien. Après pour attendre ceux qui sont allés chercher le pain, on a fait un petit jeu et c’était « quelle est la meilleure sauce » pour les spaghettis et c’est la bolognaise qui a gagné. Le jeu était une balle aux prisonniers. Après cette pose, nous sommes bien arrivés au deuxième lieu de bivouac. Nous avons installés et mis à sécher nos vêtements humides pendant qu’un groupe est parti faire des courses.
Jour 3
Nous avons quitté Coëx pour aller au château d’Apremont. Nous nous sommes affrontés sur la construction d’une arche et nous devions avoir la plus solide. Ensuite nous avons assisté à un spectacle puis une visite d’une château. Après le pique-nique, nous avons pu visiter seuls le château et jouer aux jeux extérieurs. Enfin nous sommes partis vers le dernier lieu de bivouac à Saint-Révérend. Sur la route, Louis est tombé et dû quitter le bivouac. Sur le dernier lieu, il y avait un étang. Nous avons monté les tentes et mangé des fajitas le soir. C’était trop bon.
Jour 4
Le matin nous avons démonté pour la dernière fois les tentes. Après nous sommes allés à Saint-Gilles-Croix-de-Vie pour pique-niquer et faire du shopping. Puis nous sommes rentrés à Saint-Jean-de-Monts. C’était dur car nous avions le vent de face ce qui compliqué l’avancée en vélo.''